Montres connectées : vers une alliance de choc entre Apple et Nike

  • 0

Montres connectées : vers une alliance de choc entre Apple et Nike

Category : blogfr

Les deux groupes américains pourraient bien unir leur force en vue du développement de l’iWatch, la montre connectée sur laquelle Apple planche depuis de nombreux mois.

Apple-iWatch-conceptNike et Apple pourraient bien mettre en commun leurs compétences pour fabriquer une “smartwatch”, selon le site américain “Mashable” . En fin de semaine dernière, le bruit courait pourtant que Nike comptait abandonner le développement de sa montre connectée FuelBand . Des licenciements d’une majorité des 70 salariés de cette division du groupe seraient aussi dans les cartons, une information en partie confirmée par le groupe depuis, qui a déclaré qu'”un faible nombre de licenciements” était à venir.

Des annonces surprenantes dans la mesure où le groupe américain a déjà mis au pointdeux bracelets connectés et possède des parts de marché solides sur ce segment. Sans compter que les perspectives de croissance dans le secteur sont très positives,près de 17 millions de « smartwatches » et autres bracelets connectés devraient être vendus dans le monde en 2014 , selon le cabinet américain Canalys.

Transfert de technologies

Mais ces annonces ne signifieraient pas que Nike se retire purement et simplement du marché. Le porte-parole de Nike, Kejuan Wilkins, a ainsi affirmé que, d’une part, le groupe allait “continuer à améliorer le bracelet connecté FuelBand”. D’autre part, il a ajouté que “Nike et Apple continuent à collaborer sur les nouvelles technologies en vue de créer les meilleures solutions possibles pour tous les athlètes”.

Et le groupe dirigé par Mark Parker devrait effectivement collaborer avec la firme à la pomme dans la conception de l’iWatch – montre connectée sur laquelle la firme de Cupertino planche depuis de nombreux mois – selon “Mashable” qui ne révèle pas sa source. Nike pourrait ainsi être associé à sa fabrication en transférant la technologie développée pour mettre au point FuelBand, qui permet notamment de mesurer l’activité physique (nombre de pas effectués dans une journée, de calories brûlées au cours d’une activité sportive…).

Apple à l’assaut de la santé connectée

De quoi intéresser la firme de Cupertino car le développement de l’iWatch – dont la date de sortie a déjà été plusieurs fois repoussée – serait très axé sur la santé. En témoignent les recrutement d’experts en contrôle sanguin fin janvier , despécialiste du sommeil en février

Sans compter que Jay Blahnik, – créateur du FuelBand pour Nike – avait été débauché par Apple durant l’été 2013 , tout comme, plus récemment, Ben Shaffer qui avait lui travaillé sur le design du bracelet connecté de Nike. Et la firme à la pommevient aussi de recruter Divya Nag , qui possède de nombreuses références à la fois dans le domaine médical et dans celui des objets connectés.

Par ailleurs, l’hypothèse de ce partenariat est d’autant plus crédible qu’Apple semble sur le point de partir, plus globalement, à l’assaut de la santé connectée. D’après le site américain “9to5Mac” , dans la prochaine mise à jour de I’iOS8 – logiciel dont sont équipés iPhone et iPad – une application de santé (devant s’appeler “Healthbook”) pourrait ainsi permettre aux utilisateurs de centraliser de nombreuses données médicales les concernant, (fréquence cardiaque, fréquence respiratoire, pression sanguine…).

Un partenariat qui pourrait être bénéfique à l’un et l’autre

Enfin, le fait que le PDG d’Apple, Tim Cook, siège au conseil d’administration de Nike renforce aussi la crédibilité de cette alliance, qui ne serait pas la première entre les deux groupes , même s’il s’agissait alors surtout d’ une opération de « co-branding ».

S’il voit le jour, ce partenariat pourrait se révéler bénéfique pour l’un et l’autre. Apple récupérant le savoir-faire développé par Nike dans le domaine des bracelets connectés, secteur connexe aux montres connectées. Et pour Nike, ce rapprochement serait une manière d’éviter un affrontement frontal avec la firme de Cupertino qui semble visiblement sur le point de sortir l’artillerie lourde dans le domaine des montres et de la santé connectées.


Leave a Reply